L’intelligence artificielle créera l’âge d’or du journalisme : Harivansh Narayan Singh

New Delhi: En inaugurant lundi le programme d’orientation 2022-23 de l’Institut indien de la communication de masse (IIMC), le vice-président de Rajya Sabha, M. Harivansh Narayan Singh a déclaré qu’il y avait une période dorée pour le journalisme indien avant l’indépendance. Les journalistes de l’époque étaient à la fois des « chercheurs » et des « investisseurs ». Avec des ressources limitées, ils ont créé l’âge d’or du journalisme. À l’ère actuelle de la technologie et de l’intelligence artificielle, nous pouvons facilement faire beaucoup, et le journalisme peut créer un nouvel âge d’or. A cette occasion, Shri Uday Mahurkar, Commissaire à l’information, Gouvernement de l’Inde, Prof. Sanjay Dwivedi, directeur général, IIMC, Prof. Govind Singh, Recteur (universitaires), Prof. Des membres et des étudiants de tous les centres IIMC étaient présents.

Exprimant son point de vue sur la question des « médias et la résolution d’Amrit Kal », Shri. Harivansh ji a dit que les choses qui avaient changé en cent ans, aujourd’hui, il ne faut même pas deux jours pour changer. Aujourd’hui, vous pouvez démarrer une startup médiatique avec des ressources modestes et faire une différence dans la société. L’avenir de l’Inde sera décidé par la ténacité de sa jeunesse. À quoi ressemblera l’Inde dans la 100e année de l’indépendance ; elle sera décidée par les rêves et les résolutions de la jeunesse.

Selon le vice-président de Rajya Sabha, l’ère du journalisme a complètement changé maintenant. Il est nécessaire de trouver une issue aux défis, mais le mieux est qu’au milieu des défis, les jeunes d’aujourd’hui ont des opportunités infinies. Il a dit que le plus grand chapitre de changement peut être écrit par un être humain. Aujourd’hui, en plus de la presse écrite, de la radio et de la télévision, il existe de nombreuses options telles que les médias numériques, la publicité et les relations publiques, l’audio, le podcast, le multimédia, la science des données et l’éducation aux médias.

Shri Harivansh ji a déclaré qu’aujourd’hui, en raison des médias sociaux, une crise de crédibilité est apparue face au journalisme. Des milliers de fausses nouvelles sont diffusées quotidiennement sur les plateformes de médias sociaux comme Facebook, Twitter, etc. Nous devons tous les affronter ensemble. Il a dit que le journalisme ne peut être efficace sans crédibilité. La technologie est une bénédiction ainsi qu’une leçon pour nous. Cela dépend de nous comment l’utiliser.

Période de la renaissance indienne : Mahurkar

A cette occasion, Shri Uday Mahurkar, commissaire à l’information du gouvernement indien, a déclaré qu’un nouveau cadre de développement a émergé dans le pays en raison de la révolution numérique. Aujourd’hui, l’intérêt national est primordial pour chaque personne. C’est la période de la renaissance de l’Inde. Il a dit que d’une part, nous faisons de la diplomatie “Nation d’abord”, d’autre part, le “soft power” de l’Inde a surpris le monde entier. Selon M. Mahurkar, le journalisme basé sur le TRP est très nocif à la fois pour les médias et pour la société.

Les Indiens sont capables de faire face aux crises : Prof. Dwivedi

Guidant les nouveaux étudiants, le directeur général de l’IIMC, Prof. Sanjay Dwivedi, a déclaré que c’était une année de méditation et de dévouement pour vous tous. Il a dit que nous devenons ce que nous pensons. Nous avons fait un grand voyage au cours des 75 dernières années. Au cours des 25 prochaines années, nous devons rétablir l’Inde en tant que Vishwa Guru sur la scène mondiale. Selon le professeur. Dwivedi, les Indiens sont les seuls au monde à pouvoir se coordonner dans toutes les situations. Le monde croit que les Indiens sont capables de faire face à n’importe quel type de crise.

Lors de la deuxième session du programme, le Dr. JK Bajaj, Président, ICSSR, New Delhi, Président de groupe, Planification et contrôle, Université du Pacifique, Prof. Bhagwati Prakash Sharma, Professeur Centre d’études persanes et d’Asie centrale, JNU, Prof. Mazhar Asif et le rédacteur en chef de “l’Organisateur”, M. Prafulla Ketkar, a guidé les étudiants sur le sujet « Amrit Kaal : Panch Pran & Media ».

Smt. Anuradha Prasad, rédactrice en chef de News 24, Dr. Anurag Batra, président et rédacteur en chef de Business World, Shri. Shalabh Upadhyay, fondatrice, PDG et rédactrice en chef de NEWJ et Dr. Abhishek Garg, directeur exécutif de DBG Technology (Inde) a interagi avec les étudiants sur le thème « Objectif de l’indépendance de l’Inde et de l’entrepreneuriat médiatique » lors de la session finale du programme d’orientation.

Le livre ‘New Media Journalism’ édité par le Prof. Anubhuti Yadav et le livre ‘Mediakarm : yogata aur yatharta’ écrit par le Prof. Pramod Kumar.

Programme du jour 2

Le vice-chancelier de l’Université internationale hindi Mahatma Gandhi, Wardha Prof. Rajneesh Shukla, vice-président de Kendriya Hindi Sansthan, Shri Anil K. Sharma, professeur Kumud Sharma, département d’hindi, Université de Delhi et Mme. Priyanka Om, auteur de Tanzanie, interagira avec les étudiants sur le thème « Marche mondiale des langues indiennes » mardi. Lors de la deuxième séance, Mme. Manisha Kapoor, directrice exécutive, Advertising Standards Council of India, Shri K. Satish Namboodiripad, ADG, CBC, GOI et M. Les marques à l’ère numérique ». Lors de la dernière session de la journée, sur la “Gestion de la réputation par les relations publiques”, M. Umesh Upadhyay, président et directeur (médias), Reliance Industries Limited, M. Samir Kapoor, directeur, AdFactors PR, Dr. Ajit Pathak, président national, PRSI, vice-président associé, Hindustan Coca-Cola (PR) M. Kalyan Ranjan et directeur principal du département de la publicité et des relations publiques chez IFFCO M. Harshendra Vardhan Singh interagira avec les étudiants.