International : Podcast vidéo prêt à l’emploi – L’intelligence artificielle en tant que catalyseur de l’innovation verte (Podcast)

Cliquez ici pour écouter l’audio.

Bref

Les entreprises de biens de consommation et de vente au détail (CG&R) adoptent l’intelligence artificielle (IA) dans leurs opérations commerciales – du marketing client, des ressources humaines et de la gestion de la chaîne d’approvisionnement – pour augmenter l’efficacité et réduire les coûts d’exploitation. . Bien que la durabilité ne soit pas toujours le moteur initial, les efforts globaux de durabilité d’une organisation bénéficient largement des gains d’efficacité apportés par l’IA. Bien que l’IA apporte une multitude d’avantages, il est prudent pour les entreprises d’être conscientes des risques associés. C’est l’une des questions abordées dans notre « Série de chat vidéo CG&R et durabilité », dans laquelle des experts fournissent de brefs aperçus pratiques de certaines des considérations juridiques que les entreprises doivent garder à l’esprit lorsqu’elles entreprennent une innovation verte.

Dans le sixième épisode de la série, les partenaires Carlos Davila-Peniche et Francesca Gaudino de notre pratique IP et des données et technologies discutent du rôle de l’IA dans l’innovation à travers le prisme de l’IA «verte» et de la réglementation de l’IA. Il examine également l’interaction entre l’IA et la durabilité, les défis de l’IA dans l’innovation verte et les considérations clés pour les entreprises CG&R.

Principales conclusions

  • L’IA est considérée comme un catalyseur clé des initiatives vertes.
  • Lorsqu’elle est correctement développée et exploitée, l’IA a le potentiel d’aider à atteindre les objectifs de durabilité.
  • Alors que les clients recherchent de plus en plus de meilleures actions de durabilité de la part des marques et des chefs d’entreprise dans ce domaine, les entreprises CG&R doivent adopter des technologies respectueuses de l’environnement dans leurs opérations qui intègrent la durabilité au cœur.
  • Les entreprises doivent non seulement envisager de réduire leur empreinte environnementale des développements de l’IA, mais également s’assurer que l’IA qu’elles développent est transparente, responsable et éthique.

en profondeur

Les entreprises qui explorent des solutions d’IA doivent tenir compte de la durabilité à chaque étape du déploiement de l’IA, de la conception à la production et à la gestion des solutions. Le terme IA « verte » désigne généralement une IA conçue en tenant compte de certains critères durables, tels que le coût de calcul. Bien que les solutions d’IA soient efficaces, il est important d’examiner l’ensemble de l’infrastructure et la consommation énergétique globale. Par exemple, une solution d’IA peut nécessiter des quantités importantes d’énergie pour fonctionner efficacement, augmentant ainsi les coûts du carbone et créant des conséquences environnementales négatives. Une approche holistique est nécessaire.

Réglementation de l’IA en Europe

L’Europe travaille sur un cadre législatif pour le développement et la réglementation de l’IA. En 2018, la Commission européenne a défini la stratégie de l’IA pour l’Europe, soulignant clairement la nécessité de règles spécifiques. Le groupe d’experts de haut niveau sur l’intelligence artificielle a publié les lignes directrices en matière d’éthique pour une IA de confiance en 2019, qui énonce les lignes directrices et les principaux attributs de l’IA. En avril 2021, la Commission européenne a publié le premier cadre juridique sur l’IA, qui est la première tentative au monde de créer un cadre juridique uniforme régissant l’utilisation, le développement et la commercialisation de l’IA. Alors que le cadre juridique de l’UE sur l’IA est l’effort le plus notable pour réglementer l’IA à ce jour, il n’y a pas de référence claire dans le règlement sur la durabilité environnementale, qui, nous l’espérons, sera abordée par la Commission européenne lors de la finalisation du texte du règlement. En bref, la réglementation de l’IA est susceptible d’avoir un impact retentissant sur toutes les entreprises utilisant l’IA dans les années à venir.

Interaction entre IA et durabilité

Avec tous ses avantages perçus, l’IA est considérée comme un catalyseur clé des initiatives vertes. Lorsqu’elle est exploitée correctement et avec la durabilité au cœur de son développement, l’IA a le potentiel d’aider à faire progresser et à atteindre des objectifs durables.

Pour illustrer, la réduction des déchets produits et de l’énergie consommée par les entreprises sont des aspects importants de la durabilité. Moins de déchets se traduit par moins d’énergie nécessaire à l’élimination des déchets. Alors que les entreprises CG&R ont une visibilité sur les déchets et la consommation d’énergie de leurs propres activités, cela devient un défi lorsque les entreprises ont l’obligation supplémentaire de signaler et de surveiller les effets environnementaux des entreprises tierces dans leur chaîne d’approvisionnement. Les outils d’IA peuvent aider en analysant les informations sur les fournisseurs d’une entreprise pour examiner ses pratiques en matière de développement durable. Et ce type de contrôle n’est plus seulement agréable, d’autant plus que nous assistons à l’introduction de plus en plus de réglementations exigeant une plus grande transparence dans les rapports sur les questions de durabilité, comme le New York Fashion Sustainability and Social Responsibility Act.

L’IA pourrait également être utilisée dans l’analyse de bases de données à grande échelle pour développer des actions conjointes visant à préserver l’environnement. Les progrès de l’IA sont en mesure de soutenir la compréhension du changement climatique et la modélisation de ses impacts potentiels. L’IA peut aider, par exemple, à simplifier et à optimiser les processus métier. Dans l’industrie de la mode au rythme effréné, les créateurs utilisent l’IA pour prédire les tendances de consommation afin de garantir que l’offre correspond à la demande. Pour ce faire, l’IA collecte rapidement des informations sur les tendances et le comportement des consommateurs et informe le processus de fabrication afin de réduire tout excès de lignes de mode indésirables, ainsi que les émissions de carbone et les déchets associés au processus de fabrication.

Défis de l’IA dans l’innovation verte et considérations clés pour les entreprises CG&R

Les entreprises doivent développer et/ou adopter des technologies respectueuses de l’environnement qui sont durables et ont le moins d’impact négatif sur l’environnement. Les entreprises doivent non seulement envisager de réduire leur empreinte environnementale des développements de l’IA, mais également s’assurer que l’IA qu’elles développent est transparente, responsable et éthique. Avec une base de consommateurs de plus en plus informée intéressée à protéger leurs données et leurs droits à la vie privée et à soutenir les efforts de développement durable, il est nécessaire de définir des politiques et des cadres législatifs appropriés pour orienter le potentiel de l’IA au plus grand bénéfice des individus et de l’environnement. La formation et l’éducation sont également nécessaires pour comprendre où nous en sommes en termes d’IA et de ses défis.

Le contenu est fourni à des fins éducatives et informatives uniquement et n’est pas destiné et ne doit pas être interprété comme un avis juridique. Cela peut être qualifié de “publicité d’avocat” nécessitant un préavis dans certaines juridictions. Les résultats passés ne garantissent pas des résultats similaires. Pour plus d’informations, s’il vous plaît visitez: www.bakermckenzie.com/en/client-resource-disclaimer.

Leave a Comment

Your email address will not be published.